C’est au cœur de l’hiver austral à la Réunion que nous avons concocté une délicieuse confiture d’orange amère, aussi appelée « bigarade », cultivée par un maraîcher et producteur local. Celle-ci est adoucie par quelques oranges douces et des mandarines.

Orange amère (bigarade)

INGRÉDIENTS

  • 6 oranges amères
  • 2 oranges douces
  • 2 mandarines
  • Compter 800 g à 1 kg de sucre pour environ 1 kg de pulpe et chair de fruits
  • 1 grand verre d’eau (environ 200 cl)
  • 1 compresse
  • Ficelle alimentaire

PRÉPARATION

Sous l’eau courante, nettoyer soigneusement les agrumes en les frottant à la main afin de débarrasser de toute contamination possible.

Les peler (écorce et peau blanche) et les couper en petits morceaux ou en fines tranches.
Enlever également les filaments blancs.

Prélever les écorces de deux oranges amères (ou une orange amère et une orange douce) et les couper en fines lamelles.

Garder les pépins et les envelopper dans une compresse.
Nouer avec une ficelle alimentaire.
Cette bourse de pépins, riches en pectine, serviront de gélifiant naturel.

Dans une marmite à fond épais, mettre les morceaux de fruits, le sucre, l’eau, les écorces ainsi que la bourse de pépins.
Cuire à feu vif/moyen pendant environ 30 min en remuant régulièrement avec une spatule en bois.
Baisser le feu et laisser cuire encore au moins 1 h en surveillant la cuisson et en touillant de temps en temps.
Écumer si nécessaire.

Pendant ce temps, stériliser les pots et les couvercles pendant environ 15 min.
Les retourner sur un torchon de cuisine propre sans les essuyer, cela assure une conservation optimale.

Vérifier la texture de la confiture : si elle nappe bien la spatule en bois, c’est qu’elle est prête.

Remplir les pots de confiture encore chaude, bien fermer et les retourner de suite à l’aide d’un torchon pour éviter tout brûlure.
Une fois refroidis, les remettre à l’endroit.

Bonne dégustation !