Le sala est un pavillon ouvert, généralement en bois, proche du kiosque de jardin occidental.

Un coup de coeur pour ce sala en bois de style lao. Tout comme la maison principale, ce charmant sala a été construit par un bois local du nom de « Maï dou », très rare d’en trouver de nos jours. De part sa qualité, il résiste très bien aux intempéries surtout pendant la période de mousson.
C’est l’endroit idéal pour se détendre, lire un livre, prendre des repas ou encore pour la confection des Dok Maï (fleurs) pour le Bousa (offrandes).

La toiture du sala, en bambou, est recouverte d’une magnifique cascade de fleurs.

Le style du Thieng na est un peu différent de celui du sala. C’est un petit pavillon, généralement en bambou et doté d’un toit en paille, que l’on retrouve plutôt à la campagne au milieu des rizières sur lequel on peut se reposer ou prendre des repas.

Le labieng est une terrasse à l’étage, toujours en « Maï dou ».

De style lao-thaï, il n’y a pas mieux comme endroit pour déguster un thé ou un café local dans un cadre plein de sérénité.